Voyage de familiarisation en Colombie

11 février 2016
Bieke Vandamme
Aux dernières vacances de Noël, quatre écoles des provinces d'Anvers et du Brabant flamand ont pris part à un de nos projets de voyage d’échanges. Ce voyage d’immersion a vu le jour grâce une collaboration fructueuse entre les ONG Broederlijk Delen et VIA Don Bosco. Cela a permis aux écoles de découvrir ensemble la Colombie et ses habitants.
Nous avons été frappés par le contraste énorme


« Pour la énième fois, Don Bosco Haacht a pu participer à un projet que de nombreuses écoles de notre région nous envient. Cette année, 4 élèves et un enseignant de notre école ont eu la chance de partir en Colombie. », explique Ruben Bringmans, responsable d’étude des 3ème année de l’école technique et professionnel.
Les préparatifs pour le voyage ont débuté il y a un an. Tout a commencé par un camp de 5 jours ainsi qu’un week-end de préparation intensif en Octobre. Le voyage à quant à lui démarré peu de temps après que les élèves aient reçu leur bulletin de Noël. À 17 heures le samedi, les étudiants de Haacht ont retrouvé avec enthousiasme leurs congénères des trois autres écoles flamandes à l’aéroport de Zaventem.

Après treize heures de vol, soit un marathon de six films, ils sont arrivés à Bogota où ils se sont installés dans un séminaire salésien Don Bosco.  Ruben nous explique qu’ils ont découvert deux visages à la capitale colombienne :

« Lors de nos premiers jours, nous avons vu un pays très développé avec de nombreuses attractions touristiques, une vie nocturne agitée, des centres commerciaux décorés avec de grandes animations de Noël très kitsch, etc. Mais nous avons été frappés par le contraste énorme entre les quartiers. En effet, nous nous sommes rendus dans deux centres Don Bosco où les prêtres et éducateurs salésiens font un travail admirable pour sortir les jeunes de la rue afin qu’ils évitent de tomber dans la criminalité, la drogue et la prostitution. »

Ruben nous confie que les conversations échangées sur les conditions de vie en Colombie et en Belgique entre les étudiants belges et leurs pairs colombiens a été d’une grande richesse notamment grâce au travail de l’animateur du centre Don Bosco.
Après Noël, le groupe s’est déplacé à la campagne dans les environs de Popayán. « Broederlijk Delen nous a présenté à plusieurs petites associations qui travaillent pour la population locale fortement affectée par le conflit armé entre l'armée et les rebelles FARC », poursuit Ruben.

Il s’empresse d’ajouter, « Nous avons été à la rencontre d’une organisation qui se bat pour le droit des femmes victimes de violences domestiques. Nous avons également visité une organisation qui tente de protéger une grande réserve naturelle contre les multinationales qui veulent installer plusieurs projets miniers dans la région. »

Plus tard dans la semaine, le groupe a été séparé en plusieurs binômes afin que les élèves puissent vivre quelques jours à deux dans une famille d'accueil. « Malgré les nombreux problèmes en Colombie (pauvreté, vie quotidienne rude notamment à cause de la perte d’êtres chers tués par les conflits armés) nous avons remarqué que la population colombienne veut laisser le passé derrière elle et souhaite se tourner vers l'avenir. La grande hospitalité dont nous avons été témoins dans notre famille en est un bon exemple. », conclut-il.

Écoles participantes : Sint Romboutscollege Mechelen, Sint-Ursula-Instituut O-L-V-Waver , Vita et Pax-college Schoten et Don Bosco d’Haacht.

Avec le soutien de

Labels de qualité

Avec le soutien de